Aller au contenu principal
Récitus Histoire
Récitus Histoire

Des origines à 1608

Les Européens et l’exploration de l’Amérique du Nord
Peuplement et explorations

2. Les Européens et l’exploration de l’Amérique du Nord

Intention 2

Identifier des causes de l’intérêt européen pour l’Amérique du Nord et des objectifs de Jacques Cartier pour l’exploration du territoire.

Texte et mappemonde : Certaines populations humaines

La mappemonde de Martellus, une représentation du monde connu par les Européens vers 1490

La mappemonde illustre l'Europe en haut à gauche, l'Asie en haut à droite et l'Afrique en bas à gauche. L'encart montre l'aire géographie représentée sur la carte Martellus sur une planisphère actuelle.

Adapté de : Henricus Martellus Germanus, Insularium Illustratum [Livre illustré des îles] (vers 1490), British Library, Add. MS. 15760, ff. 68v & 69r, en ligne sur Wikimedia Commons. Licence : domaine public.

Texte et mappemonde : Certaines populations humaines

Certaines populations humaines en provenance de l’Afrique atteignent l’Europe environ 43 000 ans avant notre ère, c’est-à-dire plusieurs milliers d’années avant que des êtres humains traversent la Béringie vers l’Amérique. De nombreuses sociétés occupent le continent européen au fil du temps, se disputant le contrôle du territoire et des réseaux d’échanges. Ces réseaux permettent notamment d’acquérir les ressources disponibles dans le nord de l’Europe, autour de la Méditerranée ainsi que certaines richesses en provenance d’Asie.

Texte et image : Au tournant du 16e

Source : Walter Baker, L'arrivée de Jacques Cartier à Stadaconé, 1535 (entre 1890 et 1912), Bibliothèque et Archives Canada, MIKAN 2896469. Licence : domaine public.

Texte et image : Au tournant du 16e

Au tournant du 16e siècle, la compétition entre les royaumes européens se manifeste dans leurs projets d’explorations au-delà des limites du monde qu’ils connaissent. En effet, plusieurs de ces royaumes financent des expéditions pour explorer l’océan Atlantique. Dans un contexte de conflits politiques et de guerres nécessitant beaucoup de richesses, les royaumes espèrent ainsi mettre la main sur des ressources qui leur permettraient de renforcer leur pouvoir.

Image et texte : En s'appuyant sur des innovations

Source : Auteur inconnu, Astrolabe français attribué à Samuel de Champlain, (1626), Musée canadien de l’histoire, en ligne sur Wikimedia commons. Licence : Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 International.

Image et texte : En s'appuyant sur des innovations

En s’appuyant sur des innovations technologiques comme la caravelle et l’astrolabe, les explorateurs et leurs équipages quittent leur continent en quête de prestige, de richesses et de ressources pour enrichir les royaumes qui les financent. Comme le commerce avec l’Asie est beaucoup plus difficile depuis la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453, les explorateurs espèrent aussi trouver une nouvelle route vers les Indes et la Chine. Pour ce faire, ils tentent de contourner l’Afrique vers le sud ou de faire le tour du monde vers l’ouest. Les explorateurs cherchent ainsi un moyen de répondre à la forte demande européenne en épices et en produits de luxe asiatiques comme la soie, la porcelaine et les pierres précieuses.

Les explorations européennes en Amérique